Aller au menu principal
Logo du CISSS de l'Abitibi-Témiscamingue
Vous êtes ici: Accueil  >  Formation intensive en cuisine - Une expérience extraordinaire pour deux jeunes de la région

Formation intensive en cuisine - Une expérience extraordinaire pour deux jeunes de la région


Formation intensive en cuisine pour deux jeunes de la région

25 juillet 2017

Deux abitibiens inscrits au programme qualification des jeunes (PQJ) du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de l’Abitibi-Témiscamingue viennent de vivre une expérience hors du commun. Ils ont été choisis pour suivre une formation intensive en cuisine de 10 jours offerte par la Tablée des chefs, à Ste-Anne-de-Bellevue.

« Seulement 10 jeunes à travers toute la province ont eu la chance de prendre part à ce projet, dont nos deux abitibiens », indique Patricia Quesnel, éducatrice au PQJ. Offert aux jeunes qui ont dû avoir recours aux services jeunesse du CISSS en raison d’un parcours personnel parsemé d’embûches, le PQJ a pour objectif de préparer les jeunes à la vie autonome et de favoriser leur insertion sociale et professionnelle.

Les deux jeunes de 17 ans, Jesse de Senneterre et Rollande de Val-d’Or, reviennent tout juste de Sainte-Annede-Bellevue. Aux côtés de 8 autres jeunes âgés de 16 à 20 ans, ils ont bénéficié des conseils de chefs formateurs, réalisant différentes tâches et défis dans une cuisine professionnelle appartenant à l’Université McGill. Au cours des 10 jours du programme de formation, les apprentis ont pu se familiariser avec les bases du métier de cuisinier, valider leur intérêt pour cette profession, en plus d’être initiés aux travaux de la ferme et à la
culture maraîchère.

Plus qu’un simple atelier de cuisine
Si Jesse et Rollande ont pu vivre cette expérience, c’est d’abord et avant tout parce qu’ils étaient inscrits aux ateliers de cuisine du Frère Toc, offerts par la Tablée des chefs et animés par les éducatrices du PQJ Mélanie Belliard et Jody Anne Marseille. La seule condition pour pouvoir participer : être passionné !

« Qu’ils continuent ou non en cuisine, la formation qu’ont suivie nos jeunes reste pertinente dans leur cheminement. Ils ont développé des compétences utiles, créé des liens significatifs, vécu une expérience positive qui leur permet de croire en eux », souligne Patricia Quesnel.

La Direction du programme Jeunesse du CISSS de l’Abitibi-Témiscamingue est fière que des jeunes de la région aient pu vivre ce séjour enrichissant. Elle remercie les éducatrices qui ont eu l’audace d’inscrire les deux participants, soient mesdames Belliard et Marseille. « Il faut saisir les opportunités quand elles se présentent et croire que nos gestes peuvent changer quelque chose pour ces jeunes qui oublient parfois leur potentiel », soutient Mélanie Belliard.