Aller au menu principal
Logo du CISSS de l'Abitibi-Témiscamingue
Vous êtes ici: Accueil  >  Le réseau et ses partenaires  >  MRC de l'Abitibi  >  Services  >  Je veux me maintenir en santé

Je veux me maintenir en santé

Et je veux prévenir certains problèmes!

De plus en plus de personnes avancent en âge et désirent conserver leur bonne santé. Il est alors important de maintenir de saines habitudes de vie et d’agir de façon à se maintenir en santé tant au niveau physique que psychologique.


AIDE PSYCHOSOCIALE
Une situation difficile, un conflit avec des proches, un deuil, une séparation, une dépendance à l’alcool, aux drogues ou au jeu ou toute autre situation pouvant entraîner un grand stress peut nous déstabiliser.

Si vous désirez de l’aide pour voir plus clair dans votre vie et chercher une solution à votre problème, les intervenants sociaux du CLSC peuvent vous offrir le support et les services nécessaires afin de surmonter cette épreuve.

Pour rencontrer un intervenant social, vous pouvez prendre rendez-vous dans tous les points de service et locaux de santé du CLSC.

Dans les points de service d’Amos et de Barraute il est possible de rencontrer un intervenant social, sans rendez-vous.


CENTRE DE JOUR
Le Centre de jour du CSSS offre aux personnes demeurant à domicile une série d’activités permettant de préserver leur autonomie et d’avoir une bonne qualité de vie. Parmi les activités proposées : aquaforme, ateliers de mémoire, activités physiques, cuisine, etc.

Pour information et inscription téléphonez au 819 732-6521, poste 3213.


CLINIQUE DES SOINS INFIRMIERS
Vous avez des questions sur la santé?

Vous devez recevoir des services ou des soins, comme par exemple : injection, pansement, suivi de tension artérielle, retrait de points de suture, prise de sang, etc?

Dans tous les points de service et locaux de santé du CLSC il est possible de rencontrer une infirmière, avec ou sans rendez-vous.

Attention! Pour la population d’Amos, les prises de sang sont effectuées à l’hôpital Hôtel-Dieu et non pas au point de service du CLSC.

Nous vous invitons à consulter la liste de nos différents établissements afin de connaître le local de santé le plus près de chez-vous et ses heures d’ouverture.


PRÉVENTION DE L'ABUS, LA VIOLENCE ET LA NÉGLIGENCE
Les abus envers les aînés peuvent prendre différentes formes :

  • négligence des besoins essentiels;
  • abus physiques (abus sexuels, blessures);
  • abus psychologiques ( menace, humiliation, isolement, intimidation);
  • imposition d’un traitement médical;
  • abus matériels et financiers (détournement ou mauvais usage de fonds ou de biens appartenant à un aîné).

Si vous êtes victime d’abus ou témoin d’abus envers un aîné, appelez au service d’accueil du Soutien à domicile au 819 732-6521, poste 3246.

Vous pouvez également appeler la ligne Info-Abus aux aînés. C’est un service téléphonique bilingue et confidentiel d’écoute, d’information et de référence offert aux aînés victimes d’abus psychologique, financier ou physique.

Tél. : 1 888 489-2287


SANTÉ MENTALE
Par problème de santé mentale, on désigne l’ensemble des problèmes qui affectent l’esprit.

Certains événements tels la rupture chez un couple, le décès d’un être cher, des difficultés économiques, une mauvaise santé physique, l’abus ou la dépendance à l’alcool ou aux drogues peuvent déclencher des problèmes de santé mentale chez un individu.

Des antécédents familiaux de maladie mentale, une enfance marquée par des abus physiques, sexuels ou psychologiques, des traumatismes psychologiques ou une accumulation importante de stress peuvent également favoriser le développement de troubles mentaux.

Ces troubles peuvent se manifester de différentes façons comme des sensations de malaises, des bouleversements émotifs et/ou intellectuels, des difficultés de comportement, la dépression, des phobies, de la panique, de l’anxiété, etc.

Les personnes atteintes de maladies mentales peuvent être soignées et souvent guéries.

Si votre comportement ou celui d’un proche vous inquiète vous pouvez obtenir des services appropriés en vous adressant au CLSC.