Actualités

15 octobre 2018

Vaccination contre la grippe : c’est le moment de prendre rendez-vous pour les personnes visées par la campagne

Dans toutes les villes de la région, la prise de rendez-vous est obligatoire. Pour prendre rendez-vous, vous devez vous rendre sur Internet à l’adresse www.clicsante.ca. Toutes les étapes à franchir sont clairement indiquées sur les affiches promotionnelles ainsi que sur la page consacrée à la vaccination sur notre site Internet www.cisss-at.gouv.qc.ca/vaccination. Une fois sur CLICSANTE.CA, vous devez sélectionner Vaccin contre la grippe, puis choisir la région Abitibi-Témiscamingue et finalement, indiquer le territoire où vous habitez.

Pour les personnes qui rencontrent des problèmes ou qui n’ont pas accès à Internet, il est possible de joindre un service téléphonique en composant le numéro sans frais 1 844 616-2016, du lundi au vendredi, entre 8 h et 16 h.

 

Modifications aux clientèles visées

 

À la lumière de nouvelles recommandations faites par le Comité sur l’immunisation du Québec, le Programme de vaccination contre la grippe a été modifié et ne cible plus les enfants âgés de 6 à 23 mois ainsi que les adultes âgés de 60 à 74 ans en bonne santé.

« Cette révision ne s’appuie pas sur des motifs économiques. Ce n’est pas non plus en raison de l’efficacité du vaccin qui varie, vous le savez, d’une année à l’autre », assure la médecin-conseil en maladies infectieuses à la Direction de santé publique, docteure Nicole Bouchard. « Notre objectif consiste à concentrer les efforts de vaccination sur les personnes pour lesquelles le vaccin contre la grippe a le plus de bénéfices, c’est-à-dire les personnes qui sont le plus à risque de développer des complications, d’être hospitalisées et même de décéder si elles contractent le virus de la grippe », explique-t-elle.

Dans cette optique, les personnes que nous souhaitons le plus rejoindre et vacciner sont les adultes et les enfants qui vivent avec une maladie chronique (comme le diabète, une maladie du cœur, des poumons ou des reins), ainsi que les personnes âgées de 75 ans et plus. « Pour ces personnes, le vaccin demeure la meilleure protection contre la grippe », affirme docteure Bouchard.

Les changements quant aux clientèles visées par le Programme de vaccination contre la grippe seront implantés progressivement. Si une personne qui est dans un groupe exclu du programme se présente, une infirmière lui expliquera les changements apportés. Si, malgré ces informations, la personne désire quand même recevoir le vaccin, elle pourra l’obtenir gratuitement cette année.

[Lire le communiqué]

 

Lien utile

 

Partager: