Actualités

14 septembre 2018

CHSLD de Palmarolle : les citoyens et les familles seront rencontrés en novembre prochain

Mots clés: CHSLD , CLSC
Tel que l’a annoncé le président-directeur général du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de l’Abitibi-Témiscamingue, monsieur Yves Desjardins, le 4 juin dernier, celui-ci rencontrera la population et les familles au sujet du CHSLD de Palmarolle le 22 novembre prochain, à 18h, à l’église de la municipalité.
 
D’abord, rappelons qu’à la suite des conclusions d’un rapport de la firme WSP Canada Inc. qui recommandait la fermeture du CHSLD de Palmarolle, le CISSS de l’Abitibi-Témiscamingue, entériné par le conseil d’administration, a choisi de relocaliser les résidents de Palmarolle vers les CHSLD de La Sarre et de Macamic. Cette décision a été prise en vue de garantir en tout temps la sécurité des résidents et des employés et, réitérons-le, il s’agit de la priorité de l’organisation. Ainsi, le 4 juin 2018, le CISSS de l’Abitibi-Témiscamingue s’est engagé à effectuer une analyse des options potentielles pour le CHSLD de Palmarolle et d’en faire la présentation à la population du territoire à l’automne 2018.
 
Ces options sont au compte de trois (3) et se décrivent comme suit :
1. Démolition et construction d’un nouveau CHSLD sur un terrain qui répond aux normes de construction de ce type de bâtiment.
 
2. Statu quo. Les résidents demeurent aux CHSLD de Macamic et de La Sarre, mais les services courants de CLSC et de soutien à domicile continuent d’être offerts à Palmarolle. Il s’agit de la
situation actuelle.
 
3. Collaborer avec un partenaire pour développer une ressource intermédiaire à Palmarolle qui viendrait consolider les services pour les personnes âgées en perte d’autonomie en Abitibi-Ouest.
 
La rencontre du 22 novembre visera donc à présenter les avantages et les inconvénients de chacune de ces options et, ainsi, définir celle qui sera retenue en tenant compte des préoccupations qui seront évoquées par la population.
Partager: