Actualités : Campagnes

23 février 2021

COVID-19

Mots clés: COVID-19

Données épidémiologiques en date du 23 février, 16 h. *

Au cours des 24 dernières heures, 9 nouveaux cas s’ajoutent au bilan de l’Abitibi-Témiscamingue, et l’ensemble d’entre eux sont situés dans la MRC d’Abitibi. La majorité des cas étaient déjà en isolement depuis plusieurs jours. Parmi les nouveaux cas, 5 sont associés à une installation d’un Centre de la petite enfance (CPE). À noter que l’éclosion touche présentement une seule bulle. Les enfants et les familles identifiées à risque modéré par la santé publique sont en isolement depuis la fin de semaine. Le CPE pourra ouvrir dès demain.

Un cas s’ajoute à l’école primaire Sainte-Thérèse d’Amos, mais la personne était déjà un contact identifié et en isolement préventif.

Quatre personnes sont hospitalisées, dont une aux soins intensifs.

La santé publique suit de près la transmission de la COVID-19 dans la MRC. Elle rappelle l’importance de s’isoler dès l’apparition de la Covid et de prendre un rendez-vous de dépistage. Pour ce faire, consultez la page "Dépistage Covid-19".  

Rappelons qu’il est important de respecter toutes mesures d’isolement reçues de la santé publique. Dans la cellule familiale, cela signifie que la personne qui a reçu un résultat positif ou qui a été identifiée comme contact d’un cas confirmé doit demeurer à l’écart des autres membres de la famille. Il est ainsi recommandé que cette personne :

demeure seule dans une pièce de la maison le plus souvent possible, y compris pour manger et pour dormir;
respecte deux mètres de distance et porte un couvre-visage lorsqu’il n’est pas possible d’éviter les contacts avec les autres membres de la famille;
utilise une salle de bain qui lui est réservée si possible, ou qu’elle la désinfecte après chaque utilisation.

Il est aussi recommandé d’aérer régulièrement la maison, par exemple en ouvrant une fenêtre.

 

Total de cas confirmés :638 (+9)
MRC Abitibi :202  (+9)
MRC Abitibi-Ouest :75
MRC Rouyn-Noranda :160
MRC Témiscamingue :27
MRC Vallée-de-l'Or :174
Nombre de cas rétablis :596
Nombre de cas actifs :39
Nombre de décès :3

 

Commentaires :

  • Nous avons ajusté nos données à partir de la date du début officielle de la 2e vague au provincial qui est le 23 août 2020.
  • Dans le tableau des cas actifs, la mention n.d. (non disponible) est écrite car il y a moins de 6 cas actifs.
  • Les mises à jour ne seront pas effectuées les samedis et dimanches ainsi que les jours fériés. Veuillez vous référer au site du ministère à l’adresse suivante pour obtenir les données du jour : quebec.ca/coronavirus.
  • Pour consulter les données en lien avec les hospitalisations, veuillez vous référer au site du ministère à l'adresse suivante : cliquez ici.

________


 Vaccination COVID-19  
     
     
     
     
     

 

Mots clés: cigarette , tabac , tabagique

Le Défi J’arrête j’y gagne! est là pour une 22e année avec une formule positive et motivante pour accompagner les fumeurs québécois qui souhaitent écraser.
En s’inscrivant, les participants s’engagent à ne pas fumer pendant 6 semaines, du 8 février au 21 mars 2021, un premier objectif réaliste qui procure de nombreux avantages, dont celui d’augmenter ses chances de 6x d’écraser pour de bon!

En s’inscrivant, les participants bénéficient de ressources et d’outils gratuits avant, pendant et après le Défi, tels que des conseils pratiques et un dossier perso à defitabac.ca, une communauté Facebook inspirante et des courriels d’encouragement, ainsi qu’un lien vers la ligne 1 866 JARRETE.

Mots clés: santé

En contexte de la COVID-19, nous souhaitons vous rappeler qu’un outil est disponible pour toute personne vivant des difficultés sur le plan émotionnel.

Si vous vivez des difficultés liées au stress, à l’anxiété ou à la déprime, l’outil en ligne Aller mieux à ma façon peut contribuer à votre mieux-être. Cet outil d’autogestion de la santé émotionnelle permet de mettre en place des actions concrètes et adaptées à votre situation et vos besoins.

Mots clés: famille , petit

La Grande semaine des tout-petits aura lieu du 15 au 21 novembre 2020. Cette semaine vise à souligner l’extraordinaire apport des enfants de 0 à 5 ans à la société et à mettre en lumière l’importance de leur bien-être. En effet, bien que les 10 000 tout-petits représentent 6,5 % de la population de l’Abitibi-Témiscamingue, ils sont également 100 % de notre avenir.

Le contexte de la Covid-19 a grandement affecté les familles et les tout-petits. Saviez-vous que, avant même le début de la pandémie qui a accru la pression sur les familles, 55 % des parents québécois seraient prêts à changer d’emploi si on leur offrait de meilleures mesures de conciliation travail-famille? Que la conciliation travail-famille est une source de stress importante pour 66 % des parents d’enfants de 0 à 5 ans?

En tant qu’employeurs, vous pouvez faire une différence dans la vie des tout-petits de l’Abitibi-Témiscamingue, notamment en offrant des mesures de conciliation travail-famille. Celles-ci apportent de nombreux bénéfices pour les entreprises ou organisations, tels que :

  • L’augmentation de la productivité;
  • Une atmosphère détendue dans l’organisation;
  • Un recrutement plus facile;
  • Une diminution des absences;
  • Une meilleure rétention du personnel.

Parmi les mesures les plus utilisées par les parents figurent :

  • La flexibilité des horaires de travail – 52 % des parents;
  • La flexibilité dans le choix des vacances – 42 % des parents;
  • Les congés payés pour des responsabilités familiales – 34 % des parents.

 

Comme l’indique la brochure, ces pistes d’actions ne constituent que des exemples. Une réflexion peut aussi se faire au sein de votre entreprise ou organisation autour des questions suivantes :

  • Que faisons-nous concrètement pour expliquer aux employés qu’il est souhaitable qu’ils utilisent les mesures offertes par notre entreprise?
  • Sommes-nous des modèles inspirants pour nos employés en matière de conciliation travail-famille?

En tant que gestionnaire, il est également important :

  • D’être un modèle en utilisant ces mesures et politiques de conciliation travail-famille et de le faire ouvertement pour que les employés soient au courant;
  • De faire preuve de proactivité devant un employé ayant des difficultés de conciliation travail-famille et de lui proposer de se prévaloir de l’une des mesures instaurées dans l’entreprise.

Toutes les mesures de conciliation travail-travail qui étaient importantes et nécessaires avant le contexte de la Covid, le sont d’autant plus à l’heure actuelle. En améliorant le bien-être des personnes à votre embauche, vous contribuez à celui de leur enfant. Votre implication est importante et a des impacts réels.

http://grandesemaine.com/