Actualités : Jeunesse

Mots clés: Jeunesse , Santé dentaire

La carie dentaire est une maladie infectieuse. Elle se développe lentement et détruit progressivement les tissus durs de la dent. Si la carie n'est pas traitée, elle peut grossir.

En Abitibi-Témiscamingue, un programme de dépistage pour évaluer le besoin de scellant dentaire est offert en 2e année du primaire et 2e année du secondaire. Lors de ce dépistage, si votre enfant présente des signes de carie avancée, l'hygiéniste dentaire de santé publique pourra vous proposer d'appliquer gratuitement du fluorure diamine d'argent. Il s’agit d’un produit qui est appliqué sur la dent dans le but d’arrêter la progression de la carie, et ce, sans engourdir la dent.

Le fluorure diamine d'argent est appliqué sur les dents de bébé situées au fond de la bouche et qui présentent des signes de carie. Aussi, le produit est appliqué dans le cadre d’un projet pilote pour prévenir et contrôler la carie de la petite enfance de 0-5 ans dans la MRC du Témiscamingue.

L'inconvénient de ce produit est que la zone traitée devient noire et restera ainsi jusqu'à ce que la dent de bébé tombe.

L'application de fluorure diamine d'argent ne remplace pas le besoin de consulter son dentiste. C'est un service complémentaire aux services reçus chez votre dentiste.

Pour en savoir plus :

Mots clés: Jeunesse

Vous connaissez de jeunes étudiants qui se questionnent sur leur choix de carrière ?

Saviez-vous que le CISSS de l’Abitibi-Témiscamingue ouvre ses portes pour les jeunes du secondaire et du collégial qui aimeraient venir faire un stage d'observation. Cette immersion leur permettant de découvrir un métier du réseau de la santé et des services sociaux ?

En effet, les divers professionnels de l’organisation sont de faire rayonner leur profession et partager leur passion auprès des jeunes. 

Pour faciliter l'organisation de ces journées, les jeunes sont invités à contacter le conseiller en orientation de leur école afin de rendre cette expérience possible.

Mots clés: Jeunesse , Santé mentale , Soutien

Aire ouverte propose des services adaptés aux jeunes ainsi qu'à leurs proches, tout sous un même toit. C'est un lieu accueillant où les jeunes peuvent rencontrer des intervenants à l'écoute de leurs préoccupations, prêts à répondre à leurs questions et les aider à trouver des solutions lorsqu'ils traversent des situations difficiles, et ce, au moment où ils en ont besoin.

La mission :

Aire ouverte vise à offrir des services accessibles pour les jeunes de 12 à 25 ans qui ne consultent pas les services traditionnels. C'est une approche qui vise à innover, accompagner et impliquer les jeunes et leurs proches dans la façon d'offrir des services, en collaboration avec les partenaires du milieu. Les services offerts sont en constante évolution et sont à développer selon les besoins des jeunes, en co-construction avec les divers partenaires, les jeunes et les proches en favorisant le développement d’idées novatrices et en s’assurant de la reconnaissance des expertises de chacun afin d’être complémentaire aux autres services déjà existants.

La clientèle cible :

Les jeunes de 12 à 25 ans qui présentent des difficultés de santé mentale, psychosociales, de dépendance, de santé physique et sexuelle, de fonctionnement dans leur transition à la vie adulte et qui :

  • Sont ambivalents, peu motivés, méfiants ou qui ne consultent pas ;
  • Ont un parcours atypique ou difficile dans le réseau, ne donnent pas suite ou abandonnent les services ;
  • Ont besoin d'accompagnement pour se mobiliser ;
  • Ont besoin de services flexibles et adaptés à leur réalité ;
  • Ont besoin d'interventions ponctuelles (dans le ici et le maintenant).

L'équipe d'intervenants qualifiés à Aire ouverte offre de l'aide dans divers domaines, que ce soit pour des problèmes de santé physique ou mentale, des préoccupations relationnelles, scolaires, financières, ou liées à la consommation, entre autres.

 

Voici quelques exemples de situations pour lesquelles Aire ouverte peut offrir de l'aide :

  • Préoccupation pour l'anxiété, certaines pensées, ressentiments ou comportements.
  • Questions sur les habitudes de vie, la sexualité, ou l'identité sexuelle et de genre.
  • Conflits familiaux, violence physique ou psychologique dans une relation amoureuse, grossesse non désirée, échec scolaire, intimidation.
  • Interrogations sur la consommation d'alcool, de drogue, ou des problèmes de cyberdépendance.
  • Besoin de soins de santé de base ou d'un test de dépistage, de grossesse.
  • Inquiétudes concernant l'avenir.

Les rencontres à Aire ouverte se déroulent sur une base volontaire, et les services offerts sont gratuits, confidentiels, et sans liste d'attente.

Pour plus d’informations : https://www.cisss-at.gouv.qc.ca/aire-ouverte/

Mots clés: Famille , Jeunesse

« Nos enfants sont la société de demain. Nous sollicitons l’aide de tous afin de favoriser le recrutement des familles d’accueil. Prenez soin de vos familles d’accueil pour qu’elles prennent soin des enfants ».
France Caron, chef de service en hébergement RI-RTF à la Direction du programme jeunesse

L’objectif d’avoir accès à des familles d’accueil partout en Abitibi-Témiscamingue est de ne pas déraciner les jeunes et de les garder idéalement dans leur milieu de vie actuel. L’enfant ou l’adolescent qui doit vivre en famille d’accueil vit beaucoup d’émotion et doit s’adapter à cette réalité. Il est souhaitable de favoriser les placements où les membres d'une même fratrie sont hébergés ensemble et de favoriser les placements situés près du domicile familial.

La clientèle des familles d’accueil est composée d’enfants et adolescents de 0 à 17 ans pris en charge par la direction de la protection de la jeunesse. Ces jeunes peuvent vivre de l’abandon, de la négligence ou des risques sévères de négligence, des mauvais traitements psychologiques, de l’abus sexuel ou physique ou des risques d’abus sexuel ou physique, des troubles de comportement.

Une famille d’accueil peut être très diversifiée : des parents ayant déjà des enfants, des couples de personnes de même sexe ou des personnes seules. La région compte actuellement sur 325 familles d’accueil pouvant accueillir des jeunes de la naissance à 17 ans.

Être famille d’accueil représente un engagement réfléchi au profit de jeunes ayant vécu des difficultés de toutes sortes. Il faut également savoir qu’une équipe d’intervenants de la protection de la jeunesse offre du support en continu.

Ce défi vous intéresse?

Coordonnées pour nous rejoindre :

  • Pour devenir famille d’accueil jeunesse : 819 762-5599, poste 49283
  • Pour devenir résidence d’accueil adulte : 819 520-4652
  • acceshebergementrtf@ssss.gouv.qc.ca